Colloque universitaire // en ligne

Lundi 10 mai 2021

 9h-9h45 :  « I crave uncomplicated quiet, and the sky »
Une poète, une pratique : Marilyn Hacker
Présentation de Claire Finch

Pause

10h – 11h : Questions de catégorisation
Modération : Delphine Naudier

  • Christine Planté : « Quel compte donc fait-on des femmes poètes ? Les devenirs d’une « violente contradiction ». »
  • Audrey Lasserre, « La « poésie féminine »: histoire d’une catégorie critique (et de ses enjeux) au XXe siècle. »

11h30 – 12h30 : Autour du neutre
Modération : Abigail Lang

  • Benoît Auclerc : « Persistance du neutre. »
  • Alpheratz : « « Parce que les outils du maître ne détruiront jamais la maison du maître » (Audrey Lorde, 1979). Le français inclusif et le genre grammatical neutre comme outils linguistiques dans la traduction française de la pensée et de la poésie d’Audre Lorde. »

Pause déjeuner

14h – 14h30 : « Espoir : que chaque rencontre soit poème/Et que chaque poème soit rencontre »

Lecture : Michèle Finck, Connaissance par les larmes (Arfuyen, 2017), Poésie Shéhé Résistance (Le Ballet Royal, 2019), Sur un piano de paille/Variations Goldberg avec cri (Arfuyen, 2020).

14h30 – 15h30 : Faire école ?
Modération : Lénaïg Cariou

  • Jeanne Bacharach : « Joyce Mansour : « le poète-femme du groupe surréaliste » (A. Breton) ? »
  • Vincent Broqua : « Anne Waldman : Fast Speaking Woman. »

15h45 – 16h45 : Intégration et/ou dissidence

Modération : Solène Méhat

  • Aurore Sasportes : « Être une poeta, une poetisa ou ne pas être ? Dissidence, intégration et redéfinition du canon. L’exemple de trois poétesses espagnoles : Ernestina de Champourcín, Carmen Conde et Concha Méndez (1926-1936). »
  • Clarissa Charles-Charlery : « Le discours poétique de Suzanne Dracius et de Gerty Dambury: quels regards féminins sur la quête identitaire ?»

17h00 – 18h00 : Table ronde : quelles pratiques poétiques ?
Modération : Claire Finch
Mia Brion, Marilyn Hacker, Zebulon Hearst, Marion Renauld.

 Soirée [voir programme dédié]
Lectures de Cole Swensen, Suzanne Doppelt, Liliane Giraudon, Anne Portugal [avec Vincent Broqua].

 

 Mardi 11 mai 2021

9h-9h45 : «  En el vaivén del viento/atada a mis raices »
Une poète, une pratique : Luisa Ballesteros Rosas
Présentation de Camille Islert

10h-11h00 : La marge ou le centre ?
Modération : Martine Créac’h

  • Anne Debrosse : « « La poésie est un amusement propre a leur besoin : c’est un art follastre, et subtil, desguise, parlier, tout en plaisir, tout en montre, comme [les femmes] ». La poésie, un genre pour le beau sexe ? »
  • Chloé Thomas : « Une femme qui chante : ne pas se dire poète. »

11h30 -12h30 : Ripostes
Modération : Nessrine Naccach

  • Mounira Chatti : « Fadwâ Touqân, une poète palestinienne. »
  • Camille Back : « Gloria Anzaldúa/Pat Parker et la riposte queer, ou Revolution : It’s Not Neat or Pretty or Quick. »

 Pause déjeuner

14h – 14h30 : « Vous désarticulées »
Lecture, Aurélie Foglia, Comment dépeindre, dernière « saison » (Corti, 2020).

14h30 – 15h30 : Poésie hors du livre
Modération : Lionel Ruffel

  • Francesca Maffioli, « Canto et poésie sonore. En dialogue avec Ida Travi et Laura Vazquez. »
  • Marie-Anaïs Guegan : « Devenir poétesses. Trajectoire collective d’un corpus de poétesses numériques. »

 15h45 – 16h45 : Hybride(s)
Modération : Mathilde Leïchlé

  • Éléonore Berger : « Le Gang du roman poétique : édition et mélange des genres. »
  • Marie-Dominique Garnier & Lucy Ives : « Chem text. Lire-écrire-éditer Word rain de Madeline Gins (1941-2014). »

 17h– 18h   Table ronde : stratégies de visibilisation
Modération : Lucile Dumont & Elvina Le Poul

Charlotte Blanchard (traductrice), Isabella Checcaglini (Éd. Ypsilon), Marie Fabre (traductrice, revuiste), Élodie Petit (poète, Éd. Douteuses), Aurélie Olivier (programmatrice).

Soirée performance [voir programme dédié]
Lectures et performances de Zebulon Hurst, Lucy Ives, Anne Waldman, Yarrow Woods.

 

Mercredi 12 mai 2021

 9h – 9h45 : « Réquisitionnée pour révolter »
Une poète, une pratique : Kiyémis
Présentation de Mathilde Leïchlé

10h-11h : Stratégie(s) de contournement
Modération : Camille Islert

  • Nupur Patel : « L’art de déconstruire la pudeur selon les femmes poètes du XVIe siècle. »
  • Dinah Ribard : « « À une dame, ou soi-disant telle ». La femme poète comme révélateur. »

11h30-12h30 : Histoire et réception(s)
Modération : Khadija Benfarah

  • Cécile Dolisane-Ebosse : « Les voix poétiques féminines camerounaises : une réception et portion congrues. »
  • Nicole G Albert : « Edith Södergran et Karin Boye, re-création du lyrisme suédois et détournement des codes. »

  Pause déjeuner

14h – 15h

« Est un loup quiconque de la nature et par/nécessité à elle »
Lecture, Sophie Loizeau, Les Loups (Corti, 2019).

« Le nombril du neuvième mois est une nudité totale »
Lecture : Rim Battal, L’eau du bain (Supernova, 2019).

Présentation de Elvina Le Poul

15h15 – 16h15 : Entrelacs
Modération : Zsófia Szatmári

  • Luigi Magno : « Ajustements de mécanique : Notes autour du travail de Suzanne Doppelt. »
  • Abigail Lang : « Dire la poésie au féminin. »

16h30 – 17h30 : Rouvrir le futur
Modération : Françoise Simasotchi-Brones

  • Anna Tje : « For Colored Girls de Ntozake Shange, une oeuvre poétique marronne. »
  • Héloïse Thomas : « « There is a dawn between my legs » : la poésie de Natalie Diaz. »

Soirée [voir programme dédié]
Lectures et performances de Caroline Bergvall, Camille Bloomfield, Mia Brion, Kyiémis.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search