Colloque universitaire // en ligne

Lundi 10 mai 2021

 9h-9h45 :  « I crave uncomplicated quiet, and the sky »
Une poète, une pratique : Marilyn Hacker
Présentation de Claire Finch

Pause

10h – 11h : Questions de catégorisation
Modération : Delphine Naudier

  • Christine Planté : « Quel compte donc fait-on des femmes poètes ? Les devenirs d’une “violente contradiction”. »
  • Audrey Lasserre, « La “poésie féminine”: histoire d’une catégorie critique (et de ses enjeux) au XXe siècle. »

11h30 – 12h30 : Autour du neutre
Modération : Abigail Lang

  • Benoît Auclerc : « Persistance du neutre. »
  • Alpheratz : « “Parce que les outils du maître ne détruiront jamais la maison du maître” (Audrey Lorde, 1979). Le français inclusif et le genre grammatical neutre comme outils linguistiques dans la traduction française de la pensée et de la poésie d’Audre Lorde. »

Pause déjeuner

14h – 14h30 : « Espoir : que chaque rencontre soit poème/Et que chaque poème soit rencontre »

Lecture : Michèle Finck, Connaissance par les larmes (Arfuyen, 2017), Poésie Shéhé Résistance (Le Ballet Royal, 2019), Sur un piano de paille/Variations Goldberg avec cri (Arfuyen, 2020).

14h30 – 15h30 : Faire école ?
Modération : Lénaïg Cariou

  • Jeanne Bacharach : « Joyce Mansour : “le poète-femme du groupe surréaliste” (A. Breton) ? »
  • Vincent Broqua : « Anne Waldman : Fast Speaking Woman. »

15h45 – 16h45 : Intégration et/ou dissidence

Modération : Solène Méhat

  • Aurore Sasportes : « Être une poeta, une poetisa ou ne pas être ? Dissidence, intégration et redéfinition du canon. L’exemple de trois poétesses espagnoles : Ernestina de Champourcín, Carmen Conde et Concha Méndez (1926-1936). »
  • Clarissa Charles-Charlery : « Le discours poétique de Suzanne Dracius et de Gerty Dambury: quels regards féminins sur la quête identitaire ?»

17h00 – 18h00 : Table ronde : quelles pratiques poétiques ?
Modération : Claire Finch
Mia Brion, Marilyn Hacker, Zebulon Hearst, Marion Renauld.

 Soirée [voir programme dédié]
Lectures de Cole Swensen, Suzanne Doppelt, Liliane Giraudon, Anne Portugal [avec Vincent Broqua].

 

 Mardi 11 mai 2021

9h-9h45 : «  En el vaivén del viento/atada a mis raices »
Une poète, une pratique : Luisa Ballesteros Rosas
Présentation de Camille Islert

10h-11h00 : La marge ou le centre ?
Modération : Martine Créac’h

  • Anne Debrosse : « “La poésie est un amusement propre a leur besoin : c’est un art follastre, et subtil, desguise, parlier, tout en plaisir, tout en montre, comme [les femmes]”. La poésie, un genre pour le beau sexe ? »
  • Chloé Thomas : « Une femme qui chante : ne pas se dire poète. »

11h30 -12h30 : Ripostes
Modération : Nessrine Naccach

  • Mounira Chatti : « Fadwâ Touqân, une poète palestinienne. »
  • Camille Back : « Gloria Anzaldúa/Pat Parker et la riposte queer, ou Revolution : It’s Not Neat or Pretty or Quick. »

 Pause déjeuner

14h – 14h30 : « Vous désarticulées »
Lecture, Aurélie Foglia, Comment dépeindre, dernière “saison” (Corti, 2020).

14h30 – 15h30 : Poésie hors du livre
Modération : Lionel Ruffel

  • Francesca Maffioli, « Canto et poésie sonore. En dialogue avec Ida Travi et Laura Vazquez. »
  • Marie-Anaïs Guegan : « Devenir poétesses. Trajectoire collective d’un corpus de poétesses numériques. »

 15h45 – 16h45 : Hybride(s)
Modération : Mathilde Leïchlé

  • Éléonore Berger : « Le Gang du roman poétique : édition et mélange des genres. »
  • Marie-Dominique Garnier & Lucy Ives : « Chem text. Lire-écrire-éditer Word rain de Madeline Gins (1941-2014). »

 17h– 18h   Table ronde : stratégies de visibilisation
Modération : Lucile Dumont & Elvina Le Poul

Charlotte Blanchard (traductrice), Isabella Checcaglini (Éd. Ypsilon), Marie Fabre (traductrice, revuiste), Élodie Petit (poète, Éd. Douteuses), Aurélie Olivier (programmatrice).

Soirée performance [voir programme dédié]
Lectures et performances de Zebulon Hurst, Lucy Ives, Anne Waldman, Yarrow Woods.

 

Mercredi 12 mai 2021

 9h – 9h45 : « Réquisitionnée pour révolter »
Une poète, une pratique : Kiyémis
Présentation de Mathilde Leïchlé

10h-11h : Stratégie(s) de contournement
Modération : Camille Islert

  • Nupur Patel : « L’art de déconstruire la pudeur selon les femmes poètes du XVIe siècle. »
  • Dinah Ribard : « “À une dame, ou soi-disant telle”. La femme poète comme révélateur. »

11h30-12h30 : Histoire et réception(s)
Modération : Khadija Benfarah

  • Cécile Dolisane-Ebosse : « Les voix poétiques féminines camerounaises : une réception et portion congrues. »
  • Nicole G Albert : « Edith Södergran et Karin Boye, re-création du lyrisme suédois et détournement des codes. »

  Pause déjeuner

14h – 15h

« Est un loup quiconque de la nature et par/nécessité à elle »
Lecture, Sophie Loizeau, Les Loups (Corti, 2019).

« Le nombril du neuvième mois est une nudité totale »
Lecture : Rim Battal, L’eau du bain (Supernova, 2019).

Présentation de Elvina Le Poul

15h15 – 16h15 : Entrelacs
Modération : Zsófia Szatmári

  • Luigi Magno : « Ajustements de mécanique : Notes autour du travail de Suzanne Doppelt. »
  • Abigail Lang : « Dire la poésie au féminin. »

16h30 – 17h30 : Rouvrir le futur
Modération : Françoise Simasotchi-Brones

  • Anna Tje : « For Colored Girls de Ntozake Shange, une oeuvre poétique marronne. »
  • Héloïse Thomas : « “There is a dawn between my legs” : la poésie de Natalie Diaz. »

Soirée [voir programme dédié]
Lectures et performances de Caroline Bergvall, Camille Bloomfield, Mia Brion, Kyiémis.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search